Les actions

Le contrat territorial Chavanon en action a pour ambition la mise en place d’une gestion équilibrée des milieux aquatiques dans une perspective de développement durable. L’objectif majeur est d’atteindre le bon état des eaux et ainsi mettre en application la Directive Cadre sur l’Eau (DCE). Pour cela, le contrat comprend 3 grands volets regroupant plusieurs objectifs.

VOLET A. Amélioration de la qualité de l’eau

Le diagnostic du bassin du Chavanon a permis de mettre en évidence plusieurs problématiques relatives à la qualité de l’eau. Les principales concernent les pollutions d’origine agricole (gestion des effluents, fertilisation, produits phytosanitaires), la forte densité de plans d’eau (très souvent peu ou mal gérés), la non-conformité et le dysfonctionnement des systèmes d’assainissement collectifs et individuels…

Le montant prévisionnel des opérations s’élève à 1 844 437 € TTC.

VOIR LES ACTIONS RÉALISÉES :

VOLET B. Préservation des milieux aquatiques & gestion de la ressource en eau

 La présence de très nombreux ruisseaux sur ce territoire de tête de bassin versant implique que toute activité humaine peut potentiellement influer sur la qualité de l’eau et des milieux. La multiplicité des perturbations ponctuelles peut engendrer des déséquilibres majeurs sur le milieu, au travers un effet cumulatif. Ces atteintes peuvent se traduire par la forte dégradation morphologique des cours d’eau d’origine agricole (piétinement des berges, franchissement par des engins…), la perte de la fonctionnalité des zones humides (drainage), la discontinuité écologique (obstacles à l’écoulement naturel), la menace de la préservation des cours d’eau par une gestion forestière inadaptée (menace sur les forêts de pente), la présence d’espèces d’intérêt patrimoniale dans des conditions non optimales pour leur survie (moule perlière par exemple).

Le montant prévisionnel d’opérations de 1 139 112 €.

VOIR LES ACTIONS RÉALISÉES :

VOLET C. Communication, suivi et animation

La mise en œuvre du contrat nécessite des moyens humains afin d’assurer la conduite et le bon déroulement des opérations. L’animation et la coordination du programme font donc partie intégrante du projet. De plus, le développement d’une communication cohérente et efficace est indispensable afin de valoriser les actions entreprises par les porteurs de projet et permettre de délivrer un message harmonisé. Pour finir, le suivi des actions du programme a pour objectif d’évaluer la réussite du projet, son efficience, son incidence sur l’état des eaux et des milieux, etc

Le montant prévisionnel de ces opérations est de 808 796 €.

VOIR LES ACTIONS RÉALISÉES :

Avec le soutien financier